le whisky soda

Le whisky soda ou scotch soda est boisson composée de whisky et de soda ou d’eau gazeuse ou pétillantes naturelles.

Il n’y a pas de ratio fixe des ingrédients : la quantité d’eau peut varier selon les goûts d’une goutte à plusieurs fois celle du whisky. La boisson peut être servie de différentes manières avec ou sans glace, et parfois aussi avec une simple garniture comme une touche d’agrumes.

Le verre utilisé pour ce mélange peu importe qu’elle type le plus souvent de type old fashioned ou de type highball. Ce dernier, étant plus grand, est utilisé notamment lors de l’ajout de glace et/ou d’une quantité d’eau relativement plus importante.

Le whisky soda n’est à proprement parler pas un cocktail au sens strict du terme, car il ne contient que deux ingrédients, mais malgré tout, il peut être considéré comme un cocktail de type highball (comme le gin tonic). Quel que soit le whisky utilisé, la boisson obtenue aura des caractéristiques largement similaires. Au Japon, le whisky-soda, préparé avec du whisky nippon « Suntory Kakubin », est dénommé highball.

Au début du XXᵉ siècle, une boisson composée à parts égales de whisky et d’eau gazeuse, servie sur glace et appelée stengah était populaire parmi les sujets britanniques de l’Empire britannique en Asie. Le terme dérive du mot malais pour « moitié » (setengah).

Cette pratique se répand dans les colonies françaises, notamment en Afrique, est appelée « Paig » ou « pègue ». Le Pègue est constitué d’un mélange de whisky et de Perrier. Une version avec de l’eau plate est appelée « Pègue à l’eau ». Le mot « pègue » est peut-être issu du mot occitan « empéguer » signifiant s’enivrer.

Le whisky soda était l’une des boissons préférées de Winston Churchill.

Ce contenu a été publié dans Boissons alcoolisées, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.