Krusta, Grilletta, Ketwurst spécialités Est-elbienne

Frontières des cinq Länder est-allemands de 1947 à 1952

Rapidement après le début de l’occupation de l’Allemagne par les Alliés en vertu de la conférence de Potsdam (selon les engagements, l’occupation est temporaire, et précède le rétablissement de la souveraineté de l’Allemagne), la situation se dégrade entre les trois puissances occidentales (États-Unis, Royaume-Uni et France) et l’URSS.

En raison du contexte politique, en Allemagne de l’Est (RDA) les termes occidentaux ne devaient pas, si possible, être utilisés, ainsi de nombreuses recettes s’inspirant des modèles occidentaux, doivent éviter la référence directe ainsi : la Ketwurst correspond au Hot-dog, la Grilletta au Hamburger, et bien sûr la la Krusta à la pizza. Ces recettes furent adaptées et connurent des évolutions qui leur sont propres.

La Krusta

Krusta

La Krusta était une création alimentaire de la RDA, réponse est-elbienne à la classique pizza italienne et décrite comme inspirée à la fois du gâteau à l’oignon de Thuringe, de la tortilla espagnole, et bien sûr de la pizza. Krusta est un mot valise combinat le verbe brutzeln (frire) et l’adjectif krustig (croustillant).

Constituée d’une pâte au levain plutôt sombre, semblable à du Mischbrot (pain allemand préparé avec 70 % de farine de seigle et 30 % de farine de blé) et d’un assortiment de viande, de saucisse, de fruits, de légumes tels que des oignons et des poivrons, des œufs et diverses épices. En 1978, les Krusta se déclinaient en 31 variétés. Précédée d’une soupe de légumes qui était souvent offerte dans le Krusta-Stuben, la Krusta était accompagnée, de vin blanc ou rouge, de bière, de jus de fruits ou de vermouth.

Différentes portions de Krusta

Contrairement à la pizza, la Krusta était préparée dans un plat allant au four de forme carrée ou rectangulaire, puis cuite au four et brièvement passée au gril. Elle était servie coupée en morceaux de 12 × 12 cm, ce qui permettait au consommateur de composer leur propre menu à partir des carrés de Krusta disposés sur de grands plateaux.

Il n’y a aucune preuve que la Krusta était destinée à déplacer ou même à remplacer la pizza en RDA. La pizza a continué à être offerte partout.

Après la réunification allemande, la krusta, contrairement aux autres plats typiques de la RDA, a cessé d’être populaire et les Krusta-Stuben ont lentement disparu. En 1994, il y avait encore un Krusta-Stube à Berlin, qui s’appelait « bb’s Krusta Stube » et où les plats Krusta étaient encore au menu.

Krusta-Stube

Restaurant – Krusta Stube à Berlin

En mai 1976, la Handelsorganisation (l’entreprise publique de la RDA dédiée au secteur des services) ouvre la première Krusta-Stube (Maison de la Krusta en allemand) au 3 Stargarder Strasse à Berlin-Est. Cet établissement propose une forme de cuisine italienne avec une touche est-allemande avec, au menu, différentes variétés de Krusta.

À cette époque, l’établissement était exploité par les inventeurs du Krusta, un collectif de jeunes innovateurs, où 400 Krusta y étaient consommés chaque jour. Elle était présentée aux convives comme une sorte de « pizza berlinoise ». À l’époque, la presse de la RDA affirmait : « Nous fabriquons les meilleurs Krusta du monde. »

Lors de son ouverture, le restaurant proposait entre autres :

  • Krusta à la volaille, garnie de poulet et de légumes
  • Krusta aux oignons, aux œufs et au bœuf haché
  • Krusta de Spreewald, garnie d’un mélange de choucroute, de viande hachée et de crème sure
  • Krusta du diable, garnie de viande épicée et gratinée au fromage
  • Krusta de la mer Noire, garnie de salami en dés, d’anchois, de tranches de tomate, d’oignons et cuite au four avec du fromage
  • Krusta de chou, garnie d’un mélange de chou blanc, chou de Milan, chou rouge, oignons et poivrons

La Grilletta, le hamburger est-allemand

Grilletta, le hamburger est-allemand

La Grilletta, ou Grillette (pluriel : Grilletten), est une variante du hamburger issue de la cuisine de la République démocratique allemande, développée en 1979 par le Centre de Rationalisation et de Recherche pour la Restauration à Berlin. Les établissements où ils étaient vendus étaient également appelés Grilletta.

La Grilletta, est préparée à partir d’un petit pain rond ou ovale à la croute croustillante (contrairement à un hamburger). Celui-ci est garni d’une boulette de porc (appelée grillette, d’où le nom de grilletta), de chutney aigre-doux ou de ketchup, et de fromage ou de cornichons.

Ketwurst, le hot-dog d’Allemagne de l’Est

Ketwurst, ou Kettwurst.

La Ketwurst est une forme de hot-dog créée en République démocratique allemande (RDA). Le mot “Ketwurst” est la contraction des mots Ketchup et Wurst  (saucisse).

Sa préparation consiste à cuire au four une bockwurst sans peau et, comme le hotdog, de faire chauffer sur un cylindre de métal un petit pain spécial, allongé et doux, également appelé “ketling”. Ensuite, la saucisse est trempée dans une sauce au ketchup et insérée dans le petit pain, pareillement la sauce peut être remplie dans la cavité et la saucisse ensuite insérée.

La Ketwurst – comme la Grilletta – a été inventée par des employés du Centre de Rationalisation et de Recherche pour la Restauration à Berlin en 1977 ou 1978.

Ce contenu a été publié dans Gastronomie, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.